Le couple intérieur

« On ne peut rien apprendre aux gens. On peut seulement les aider à découvrir qu’ils possèdent déjà en eux tout ce qui est à apprendre. » Galilée.

Le couple intérieur.

J’ai  52 ans. Je suis mariée depuis 30 ans. Il n’est pas rare que notre entourage dise de nous que nous formons le couple parfait. Cela m’a toujours beaucoup amusée, parfois irritée surtout lorsque les personnes ajoutent que j’ai  de la chance d’avoir le mari que j’ai. Mais ce qui est sûr c’est que je n’ai jamais compris ce « regard » pour ne pas dire jugement,  posé sur notre couple. Car à côté de cette complicité, il y a des désaccords, parfois des disputes mais il est vrai aussi… beaucoup de dialogues, d’échanges.

J’ai écouté récemment une conférence de Caroline Gautier sur le couple intérieur. Je ressens alors une idée plus juste de ce qui peut nous unir ou nous réunir mon mari et moi. Et la question devient : qui est pour chacun de nous, notre couple intérieur ?

D’autres questions arrivent alors : Quel est l’équilibre de nos polarités qui font cette harmonie du couple extérieur que reçoit notre entourage ? Quel message envoyons-nous réellement à notre entourage ? Comment faire ou être pour que notre expérience soit guérisseuse en conscience ?

Il y a maintenant 6 ans j’ai eu l’opportunité de rejoindre un cercle de femmes : bienveillance, confiance et compassion en sont les règles de base. Cette expérience m’a amenée à orienter mon accompagnement sur la voie du féminin sacré. Conjuguer celle que je suis pour le mettre au service de celles qui souhaitent guérir, épanouir le féminin en elle. Celle que je suis ? Femme, mère, épouse, fille, sœur, enseignante, conteuse, art-thérapeute, énergéticienne et praticienne en chamanisme, transmettrice du clan des 13 lunes  et d’autres facettes plus subtiles à nommer. C’est bien d’en nommer quelques une car hélas c’est souvent la fonction qui fait la personne.

Être au service d’Elles ! De belles rencontres, de belles expériences partagées au féminin !

Très vite j’ai été bousculée par une demande au masculin. Et pourquoi  ne pas accompagner les hommes sur la voie du féminin sacré ? Et le masculin sacré, il est où ? J’ai alors accepté une première demande. M… souhaitait être guidé par une femme pour éveiller ses énergies féminines afin que ce soit elles qui guérissent son masculin blessé : une auto-guérison. Selon lui seule une femme pouvait l’aider dans cet éveil.

Ainsi M… m’amenait sur la voie du couple intérieur.

couple intérieur, Terre-Mère, arbre remarquable, féminin sacré, Gilles Roussy,

 

Qu’est-ce que l’image que mon couple extérieur me renvoie de mon équilibre intérieur ?

Ce qui devient important pour moi en tant qu’accompagnatrice sur la voie du féminin et masculin sacré, est comment au fil des années mes polarités se sont équilibrées et harmonisées parce que ce comment peut me permettre de partager en conscience cette expérience.

Merci à M… de me permettre d’aller rencontrer et questionner mon couple intérieur pour qu’il devienne source d’inspiration dans l’accompagnement maintenant conjugué au féminin et au masculin.

 

 

Pour cela j’ai choisi d’être moi-même accompagné par Caroline Gautier.

En tout premier, Caroline m’a demandé de formuler mon intention. Je vous la partage.

« En lien avec notre corps, et parce que je l’ai moi-même expérimenté, je veux accompagner les personnes à révéler en elle leur couple intérieur, à équilibrer leurs polarités pour ressentir l’harmonie d’un couple unifié et réconcilié. Je veux être capable de proposer des expériences pour donner à vivre cette réconciliation et cette guérison. »

Grandir encore et toujours !

Bien à vous, dans la joie qui nourrit mon intention .

Véronique

Recommended Posts

Leave a Comment